• La pensée du jour

    Le besoin de particularité est ce qui appelle ton petit soi à se manifester. C’est le soi qui est facilement blessé, le soi qui cumule les rancunes et refuse de les abandonner, le soi qui est prompt à la petitesse et à l’amertume, au ressentiment et à la tromperie. Sois honnête quand tu l’observes, et tu verras que c’est ainsi.
    Tu veux juste aimer ton partenaire et tes enfants, tes parents et tes amis, et tu serais très content qu’ils pensent de toi que tu es particulier et qu’ils le soient pour toi. 
    Dans le vaste monde, tu penses que tu es anonyme et qu’ils le sont aussi. Si à l’intérieur de la petite sphère de ceux qu’ils aiment, ils ne peuvent se sentir particuliers – et toi avec eux – alors quelle raison ont-ils d’être ici ? En effet, car c’est la raison que tu as donné à ta vie.
    Or donc, à l’intérieur de cette petite sphère, tu fais ce qu’il faut pour maintenir ta particularité et celle des autres. De cette sphère d’influence viennent les notions de succès, ton idée de ce qu’il faut faire pour être bon, de ce que cela signifie de bien traiter les autres. 
    Combien de personnes résident dans cette sphère d’influence ? Vingt, cinquante, une centaine ? Et combien de fois faut-il multiplier pour chacun d’eux ?
    En vérité, ta particularité affecte tout le monde.

    Ton besoin de particularité fait de toi l’esclave des autres et rend les autres esclaves de toi. Il diminue ta liberté, et cela sans raison.
    Rendre particulier semble être une responsabilité que tu t’es donnée et refuser de rendre particulier semble être un acte déloyal. 
    Ta foi et ta loyauté doivent être mises au service de quelque chose de nouveau, quelque chose qui sera digne de ta diligence et qui ne laissera pas tes frères et sœurs en proie à une vie de souffrance et de péché. 
    Le vrai choix se trouve devant toi.

    UN COURS D'AMOUR


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre à 11:40

    C'est une façon de voir les choses ...

    Bon week end qui s'annonce gris et pluvieux ... Pfff
    Bisoux, maylie

    2
    Samedi 11 Novembre à 12:33

    l'amour est compliqué, aimer quelqu'un cest aussi l'aimer en silence sans jamais attendre rien en retour, aimer les gens pour ce qu'ils sont et non pas pour ce qu'on voudrait qu'ils soient... mais ça peu de gens y arrivent ! moi j'ai toujours aimé les autres pour ce qu'ils etaient, mais en revanche l'inverse ne se produisait pas, on voulait que je me plie et faire comme eux, j'ai donc décidé dorénavant d'aimer que ceux qui respectait ma façon de faire et d'agir, point barre ! peut être égoiste de ma part, mais pour moi c'est normal, je respecte les autres et j'estime que la réciproque doit être ainsi...

    un bon anniversaire ma belle !!!!

    plein de bonnes choses en ce jour d'anniversaire, le meilleur pour toi, un gros bisou FLO

    3
    Samedi 11 Novembre à 12:41

    bon anniversaire et doux we

    bisous

    4
    Samedi 11 Novembre à 13:39

    heureux anniversaire

    tu n'es pas gentille

     

     

    5
    Samedi 11 Novembre à 13:46

    Le banc est vide.Ca m’étonne pas.Ils courent tout le temps.

    6
    Samedi 11 Novembre à 14:43

    Moi je pense qu'il faut rester soi même.. car se forcer pour faire plaisir à notre entourage ne nous rend pas heureux ..

    Bonne journée gros bisous Rozy

    7
    Samedi 11 Novembre à 14:44

    Coucou Marie-Line,

    J'ai cru comprendre que c'est ton anniversaire aujourd'hui. Alors, :

    Joyeux anniversaire !

    Le texte que tu partages avec nous aujourd'hui est très juste. Même si nous devons prendre soin du Soi, il peut très vite devenir tyrannique et nous éloigner des autres si, parallèlement, nous oublions l'autre pour ne rester centré que sur soi. La difficulté réside dans le juste dosage entre respecter et faire du bien au soi et respecter et faire du bien aux autres. Privilégier l'un aux dépens de l'autre conduit, soit à l'égoïsme et au repli sur soi, soit à l'oubli de soi-même. La seule unité de mesure valable, c'est l'amour.

    Quand on aime, inconditionnellement, la difficulté de ce juste dosage s'estompe tout naturellement.

    Très belle journée à toi. Qu'elle t'apporte joie et douceur dans l'amour partagé.

    Bisous,

    Sérénita

    8
    Dimanche 12 Novembre à 05:46

    bonjour et merci pour ce texte qui me touche beaucoup

    je vois que nous avons des choses en commun

    et c'est bien comme ça

    je te souhaite un agréable dimanche 

    bisou venant de Bourgogne 

    9
    Dimanche 12 Novembre à 08:12

    L' univers est une horloge où chaque rouage a son importance, il en va  de même pour l' humanité où chaque individu a son rôle à jouer

     Je te souhaite un bon anniversaire et un bon dimanche

     bises

    10
    Mardi 14 Novembre à 07:55
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :