• Le ver aussi, a ses idées

    A mon avis, le papillon enseigne la leçon la plus merveilleuse et la plus importante de toutes celles que doit apprendre l'être humain.

    Vous connaissez tous son histoire.

    Le voila un beau papillon, mais il ne l''a pas toujours été, il s'en faut!

    Il a commencé, pendant- ce qui lui a paru un temps très très long- par être une sorte de ver, et même pas un ver bien reluisant, non tout simplement une humble chenille.

    il  faut bien admettre , que la vie d'une chenille est assez bornée, en fait, elle peut-être prise comme le type d'une vie restreinte.

    Elle vit sur une feuille verte, quelque part dans la nature et, c'est à peu près tout ce qu'elle connait.

    Puis un jour quelque chose survient. La petite chenille éprouve en elle même d'étranges tiraillements.

    Sa vieille feuille verte, pour quelque obscure raison, ne lui suffit plus. Elle devient maussade, mécontente, mais c'est un divin contentement; elle ne se borne pas à grommeler, à se plaindre aux autres chenilles: "la nature est très mal faite", "je déteste cette vie", "je ne serais jamais qu'un ver", "je ne voudrais jamais être née"...

    Non, je vous l'ai dit, elle est mécontente, mais c'est un divin mécontentement.

    Elle prend conscience du désir qu'elle éprouve de mener une vie meilleure, plus belle, plus intéressante.

    Son instinct l'avertit que tout désir profond comporte une réalisation, car vouloir, c’est pouvoir.

    Le miracle s'accomplit un beau jour: le ver fait place à un gracieux papillon, aux ailes resplendissantes!

    Le ver aussi, a ses idées

    Au lieu de ramper tristement dans les limites de sa feuille, il prend son essor et vole au-dessus des arbres, au dessus de la forêt, libre d'aller ou bon lui semble, sans contrainte, de voir le monde, de s’enivrer de soleil, d'être enfin lui même, l'être libre et merveilleux voulu par Dieu..

    Le ver aussi, a ses idées

    Cette belle histoire est celle de toute âme humaine. Il vous appartient de développer vos ailes, en utilisant scientifiquement votre imagination créatrice.

    Vous pourrez, alors, vous envoler vers les désirs de votre cœur.

    Le ver aussi, a ses idées

    Emmet Fox


  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Mai à 09:25

    la métamorphose  est  impressionnante, mais je  te fait remarquer  que  papillon, il ne lui reste pas grand chose à vivre !

     Passe une bonne journée

     Bises

    2
    Jeudi 10 Mai à 13:41

    hé oui la nature est bien faite ! mais bon quand la chenille devient papillon, il ne lui reste plus beaucoup de temps devant lui, le papillon est éphémère !!! 

    enfin cest leur destinée hein ! 

    il fait meilleur comme temps on crève moins je suis dans mon ménage, un bon jeudi d'ascension ma belle et un bizou flo

    3
    Vendredi 11 Mai à 07:47

    le destin c'est à nous de le faire à vrai dire

    mais j'aime voir ces jolis papillons 

    4
    Vendredi 11 Mai à 10:45

    Une belle histoire pour une jolie transformation en joli papillon !

    5
    Samedi 12 Mai à 04:44

    bonjour avec la nostalgie des beaux papillons d autre fois  tout cela est bien finit hélas et en plus je viens de constater dans nos campagnes des pieges a papillons et j aie posée la question pourquoi  et bien pour les détruire car ils pondent sur les légumes ma  t  on répondu et ça fait des vers  zut alors mais que va t il nous rester ou rester pour les générations a venir  ça devient grave tout ce que l homme fait  

     tres bon week end a toi 

     amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :